Non-lieu pour Frédéric GALLOIS, immense satisfaction pour GALLICE

Frédéric GALLOIS, co-fondateur et ancien associé de GALLICE, vient d’être totalement blanchi par la justice française, après presque cinq années de procédure dans le cadre d’une instruction concernant M. Michel Tomi.

À la marge de cette enquête, le juge Serge Tournaire s’était interrogé sur la place tenue par Frédéric GALLOIS dans une mission remplie par GALLICE au profit de la République du Mali. Depuis le premier jour, le Colonel GALLOIS, ancien commandant du GIGN, avait proclamé son innocence et souligné la régularité des opérations conduites par GALLICE. GALLICE se réjouit que l’innocence de Frédéric GALLOIS soit enfin reconnue.

À titre personnel, les associés, cadres et salariés de GALLICE regrettent malgré tout les atteintes à la réputation de Frédéric GALLOIS, les dommages familiaux et personnels très lourds qui lui ont été infligés. Comme ils lui ont, tout au long de ces cinq années, manifesté un total soutien, ils s’associent aujourd’hui à son soulagement. Ils se réjouissent également que cette décision de justice rétablisse totalement l’image de leur société GALLICE injustement mise en cause.

Les diverses sociétés de GALLICE sont toujours engagées, au quotidien, en Europe, en Afrique, en Asie et au Moyen Orient, pour la protection du patrimoine des entreprises, l’appui aux organisations internationales et pour le renforcement des capacités publiques des États.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *